ACTUALITÉS

Stop à la suppression de guichets dans les gares SNCB !
Le mercredi 10 février 2021

La nouvelle, qui a fait l’effet d’une bombe, est tombée ce lundi 1er février : 44 guichets (dont 4 en Wallonie picarde : Leuze, Lessines, Silly et Péruwelz) seront fermés d’ici la fin de l’année et les heures d’ouverture de 37 autres seront réduites (avant leur suppression) ? 280 en 2017, 135 en 2018, 91 aujourd’hui. Et demain ?

Gery Baele, secrétaire de la section DéFI Wapi et Président de l’ASBL « Navetteurs.be » et Emmanuel Cornette, président de la section DéFI Wapi et navetteur régulier entre Silly et Bruxelles fulminent.

Gery Baele nous confirme : « Non seulement les chiffres évoqués par la SNCB pour justifier cet élagage sont tronqués. Dans certaines gares, la SNCB a engagé des agents d’accueil dont la mission principale consiste à diriger les clients vers les automates. Dans d’autres cas, la SNCB ne fait aucun effort de rapidité quand il s’agit de réparer le matériel permettant d’accueillir les voyageurs au guichet (comme à Silly où le terminal de paiement est resté hors service pendant plusieurs semaines) mais surtout, outre les 77 ETP perdus, c’est une atteinte intolérable aux droits des usagers les plus vulnérables : personnes âgées, handicapées, illettrées ou autres. Celles-ci seront pénalisées au profit de la rentabilité !

Notre nouveau Ministre de la mobilité, M. Georges Gilkinet, allait révolutionner celle-ci au nom de l’écologie qu’il défend. Tout aux transports en commun, à la mobilité douce.

Bravo, c’est une réussite ! 

Notre Ministre s’est fait allumer le mardi par la C.E.O. de la SNCB Mme Dutordoir, suite à son rétropédalage. Des accords étaient conclus, il semble les renier même s’il prétend le contraire. Qui ment ?

Attaqué aussi de toutes parts cette semaine à la Chambre par des représentants de multiples partis. Bizarre quand on sait que les 13 administrateurs de ces partis ont voté précédemment à l’unanimité la suppression de ces guichets ! Cherchez la logique !

Emmanuel Cornette complète : « la fermeture des guichets est une étape supplémentaire vers la destruction de notre service public. A l’heure où la mobilité revêt un caractère crucial dans la lutte contre le réchauffement climatique, tout est mis en œuvre pour repousser le voyageur : parkings payants, réduction des ouvertures de guichet, déshumanisation des relations,… Le voyageur n’est plus au centre des préoccupations, l’insécurité et le vandalisme prendront bientôt le pas sur le contact humain. Que de regrets ! »

Dans la même rubrique
La Ville n’emploiera plus l’expression “en bon père de famille” sur proposition de Jean-Noël Gillard
Charleroi La Ville n’emploiera plus l’expression “en bon père de famille” sur proposition de Jean-Noël Gillard
“Nous avons, plus que jamais, besoin de la culture comme du pain”
Charleroi “Nous avons, plus que jamais, besoin de la culture comme du pain”
DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l’abonnement TEC pour les moins de 25 ans
Mobilité DéFI Wallonie demande une diminution du coût de l'abonnement TEC pour les moins de 25 ans
Manque de transparence, d’éthique et de bonne gouvernance
Brunehaut Manque de transparence, d’éthique et de bonne gouvernance
La motion DéFI en faveur d’un service citoyen approuvée à Courcelles
Province du Hainaut La motion DéFI en faveur d’un service citoyen approuvée à Courcelles
Désertification bancaire : y a-t-il une banque dans le coin ?
Hainaut Désertification bancaire : y a-t-il une banque dans le coin ?