ACTUALITÉS

Charleroi
Gestion de la crise sanitaire : “Une occasion manquée de repenser la ville”
Le jeudi 17 septembre 2020

A Charleroi, La Dernière Heure a interrogé l’opposition ce jeudi 17 septembre sur la gestion de la crise sanitaire par la majorité carolo. Et, pour notre conseiller communal, Jean-Noël Gillard, la ville de Charleroi n’a pas choisi la bonne option.

Quid de la fracture pour les générations futures ?

« Soit on fait de la com pour annoncer que le monde va changer, soit on prend ses responsabilités pour essayer de changer le monde. Le plan de relance de la ville est exempt de perspectives à long terme. Il ne se cantonne que sur l’immédiat. J’ai un peu l’impression que l’on a ouvert les robinets financiers pour soutenir l’accompagnement de secteurs en souffrance sans se soucier de la facture qui va se reporter sur les générations futures. Car cette facture, il va bien falloir que quelqu’un la paie, mais le collège communal n’en parle pas. Cela m’exaspère : il faut cesser de faire croire à tout le monde que la vie à crédit ne coûte rien à personne » explique Jean-Noël Gillard.

Formation, emploi, enseignement… C’est avec cela qu’on change le monde

« Ce n’est qu’en investissant sur le long terme que l’on peut sauver Charleroi » continue notre conseiller communal. « Or, le plan de relance fait fi des grands projets économiques, il snobe la formation, l’emploi, l’enseignement… Pourtant, c’est avec cela que l’on peut changer le monde. Il faut aussi adapter l’aménagement urbain en mode postcovid. Le plan est muet à cet égard, on a l’impression que rien ne bouge. C’est une occasion manquée pour notre métropole. »

Dans la même rubrique
Découvrons ensemble « Pont-à-Celles » et ses alentours
Découvrons ensemble « Pont-à-Celles » et ses alentours
Un projet inacceptable à l’heure de la  participation citoyenne
Boucle du Hainaut Un projet inacceptable à l’heure de la participation citoyenne
Les nouvelles mesures de lutte contre le Covid-19 en Wallonie
Les nouvelles mesures de lutte contre le Covid-19 en Wallonie
“Le secteur privé crevait de faim pendant la crise et a été complètement oublié par la ministre de la petite enfance”
Journée des accueillants d’enfants “Le secteur privé crevait de faim pendant la crise et a été complètement oublié par la ministre de la petite enfance”
Les Dimanches Roses d’octobre
Les Dimanches Roses d’octobre
« Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui »
déclaration gouvernementale "Ne sous-estimez pas la colère et la souffrance qui irriguent ce pays aujourd’hui"